Portraits d’architectes contemporains

ConférencierBenoît Dusart

Découvrez l’oeuvre de trois grands architectes contemporains : Tadao Ando, Norman Foster et Zaha hadid

 

Nous surveillons au jour le jour la capacité autorisée dans l’auditorium Focillon où se tiennent les conférences et ajustons notre inventaire en fonction des nouvelles directives du musée. 

Si les conférences affichent COMPLET sur le site internet, revisitez le site un peu plus tard au cas où de nouvelles places aient été mises à disposition.

  • Tadao Ando

    Dans le chaos des villes ou l’isolement de la nature, le plus célèbre des architectes japonais conçoit chacun de ses édifices comme un défi.

    Fidèle à un vocabulaire simple – géométrie pure, usage quasi exclusif du béton brut, minimalisme des espaces intérieurs – Tadao Ando fait de ses maisons, de ses musées, l’objet d’un parcours initiatique et d’une expérience sensorielle inédite.

    L’enfouissement du musée Chichu sous les collines de l’île japonaise de Naoshima et la transformation de la Bourse de commerce de Paris, surprenant écrin de la collection Pinault, en sont les parfaites illustrations.

    • mercredi 03 février, 15h00 Auditorium Focillon
    • mercredi 03 février, 18h30 Auditorium Focillon
  • Norman Foster

    À la tête de la plus prestigieuse agence d’architecture britannique, Norman Foster privilégie, depuis ses débuts en 1963, la construction d’édifices légers, transparents et immatériels.

    Son nom reste attaché à l’aventure de l’architecture high-tech : chef-d’œuvre du genre, la tour HSBC à Hong Kong exhibe sa structure afin de ménager en son cœur un vertigineux atrium.

    La virtuosité technique de Foster se joue des échelles et du contexte : à Nîmes, le « Carré d’art » dialogue avec la « Maison carrée », tandis que la coupole du Reichstag à Berlin et la cour vitrée du British Museum magnifient l’architecture du passé.

    • mercredi 10 mars, 15h00 Auditorium Focillon
    • mercredi 10 mars, 18h30 Auditorium Focillon
  • Zaha Hadid

    Zaha Hadid (1950 – 2016) incarne à elle seule la « starchitecture » des années 2000. Première femme à obtenir le célèbre prix Pritzker, invitée à enseigner dans les grandes universités américaines, mathématicienne rompue à la complexité du langage informatique, plasticienne et créatrice de mode, l’architecte anglo-irakienne a su imposer sa différence dans un milieu architectural où les femmes restent minoritaires.

    Nul ne peut rester indifférent aux formes puissantes, aux porte-à-faux spectaculaires, au dialogue volontiers provocateur que ses édifices entretiennent avec leur environnement.

    • mercredi 24 mars, 15h00 Auditorium Focillon
    • mercredi 24 mars, 18h30 Auditorium Focillon